nid

nid [ ni ] n. m.
XVe; ni 1190; lat. nidus
1Abri que les oiseaux se construisent pour y pondre, couver leurs œufs et élever leurs petits ( nicher, nidifier). Nid d'alouette, d'hirondelle. Nid d'aigle. aire.
Par métaph. NID D'AIGLE : construction (château, etc.) en un lieu élevé, escarpé. — NID-DE-POULE :petite dépression dans une chaussée. « Le cocher se retournait pour m'annoncer chaque nid-de-poule de la route » (R. Pinget). Des nids-de-poule. (1851) Mar. NID-DE-PIE :poste d'observation placé assez haut sur le mât. Des nids-de-pie.
Loc. Prendre, trouver l'oiseau (la pie) au nid : surprendre qqn chez lui. PROV. Petit à petit, l'oiseau fait son nid : les choses se font, s'élaborent progressivement.
2Abri que se construisent ou se ménagent certains animaux. Nid d'écureuil. Nid de souris. Nid de fourmis ( fourmilière) , de guêpes ( guêpier) , de termites ( termitière) . Fam. Nid à rats : logement exigu et mal tenu.
3Fig. NID-D'ABEILLES :garniture, broderie en forme d'alvéoles de ruche. — Tissu d'armure spéciale dessinant des alvéoles carrés. Serviettes de toilette nid-d'abeilles. Techn. Radiateur à nids-d'abeilles : radiateur d'automobile présentant l'aspect des rayons d'une ruche. — Par ext. Caractérise un matériau dont la structure cellulaire rappelle celle d'un rayon de miel. Bobinage en nid-d'abeilles (électrotechn.).
4Par métaph. Logis de l'homme considéré surtout sous son aspect d'intimité, de confort. Un nid douillet, un vrai nid d'amoureux.
5(nidange marque déposée) Nid d'ange : long manteau de bébé, en forme de sac, muni d'une capuche.
6Fig. NID DE... : endroit où se trouvent étroitement rassemblées plusieurs personnes ou choses qu'on a lieu de redouter. ⇒ repaire. Nid de brigands. Nid de vipères. Nid de mitrailleuses, de résistance : petit groupe d'infanterie isolé, disposant d'armes automatiques.
⊗ HOM. Ni.

nid nom masculin (latin nidus) Habitat que les oiseaux construisent pour pondre leurs œufs, les couver et élever leurs petits. (Quand il s'agit d'oiseaux, le complément de nid se met au singulier : Un nid d'hirondelle. Pour les autres animaux, il est au pluriel : Un nid de guêpes.) Construction faite à des fins analogues par certains animaux (reptiles, poissons, insectes). Endroit où certains animaux vivent en société. (Exemples rats, serpents, épinoches, guêpes, fourmis.) Habitation considérée comme le cadre intime d'une famille : Quitter le nid familial. Milieu où se trouvent groupés des gens redoutables : Un nid de brigands.nid (difficultés) nom masculin (latin nidus) Orthographe Jamais de trait d'union à : nid d'aigle, nid à rats, nid à poussière. - Toujours un trait d'union à : un nid-d'abeilles, un nid-de-pie, un nid-de-poule. V. ces mots. Accord Nid de, accord du complément. 1. Nid de (+ nom d'une espèce animale). Le complément est au pluriel lorsque les animaux constructeurs du nid appartiennent à une espèce vivant en colonies (insectes) ou dont les portées sont relativement nombreuses (mammifères) : un nid de frelons, de guêpes, de rats, de musaraignes. Le complément est au singulier lorsqu'il désigne un oiseau : un nid de loriot, de bergeronnette. 2. Nid de (+ nom autre qu'un nom d'espèce animale). Nid de résistance : résistance est toujours au singulier. - Nid de mitrailleuse ou de mitrailleuses : mitrailleuse peut être au singulier ou au pluriel, en fonction du nombre d'armes. - Nid de brigands, d'escrocs : le complément est toujours au pluriel. ● nid (expressions) nom masculin (latin nidus) Nid d'aigle, construction difficilement accessible dans la montagne. Nid d'ange, vêtement de nourrisson constitué par un sac matelassé à capuchon. Nid à poussière, endroit propice à l'accumulation de poussière. Nid de mitrailleuses, position défensive équipée de plusieurs mitrailleuses. Nid à rats, logement misérable, taudis exigu. Nid de résistance, position défensive formant un point de résistance à la progression ennemie. Familier. Ne pas trouver l'oiseau au nid, trouver vide le domicile de quelqu'un ou l'endroit où il devait se trouver ; constater la fuite d'un malfaiteur. ● nid (homonymes) nom masculin (latin nidus) ni conjonction nie forme conjuguée du verbe nier nient forme conjuguée du verbe nier nies forme conjuguée du verbe nier n'y pronomnid (synonymes) nom masculin (latin nidus) Habitat que les oiseaux construisent pour pondre leurs œufs, les...
Synonymes :
Habitation considérée comme le cadre intime d'une famille
Synonymes :
- gîte
Milieu où se trouvent groupés des gens redoutables
Synonymes :

nid
n. m.
d1./d Abri construit par les oiseaux pour pondre et couver leurs oeufs, pour élever leurs petits.
|| Par ext. Lieu qu'aménagent certains animaux (pour y pondre, y mettre bas, élever leurs petits). Nid de souris. Nid de guêpes.
d2./d Fig. Nid-de-poule: petite cavité dans une chaussée défoncée. Des nids-de-poule.
Nid d'aigle: habitation presque inaccessible, en un lieu escarpé, élevé.
MAR Nid-de-pie: poste d'observation sur le mât d'un navire. Des nids-de-pie.
|| TECH Nid(s)-d'abeilles: structure alvéolaire formée par un assemblage de rubans métalliques.
Tissage formant des alvéoles. Serviette de toilette (en) nid(s)-d'abeilles. Des nids-d'abeilles.
d3./d Par métaph. Habitation de l'homme. Un nid douillet.
d4./d Nid de...: endroit où se trouvent rassemblées des choses ou des personnes qu'on a toute raison de craindre. Nid de brigands. Syn. repaire.
MILIT Nid de mitrailleuses.

⇒NID, subst. masc.
A. —1. Abri, constitué de matériaux divers, de forme variable selon les espèces, que les oiseaux construisent ou aménagent pour y pondre, couver leurs oeufs et élever leurs petits. Nid cotonneux, moussu; nid de feuillage, d'herbe, de mousse, de roseau, de terre; bâtir, cacher, construire un nid; chercher, découvrir, dénicher un nid; faire son nid dans un buisson, une haie, un trou. On ne peut dire que la forme du nid d'un oiseau dépend de la substance qu'il emploie. Évidemment, non; c'est de la manière dont il l'emploie (Cl. BERNARD, Notes, 1860, p.98). Les églises, pareilles à des chais, ont un clocher trapu qui porte toujours un nid de cigogne (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1933, p.213):
♦ ... dans le monde des objets inertes, le nid reçoit une valorisation extraordinaire. On veut (...) qu'il porte la marque d'un instinct très sûr. De cet instinct on s'émerveille, et le nid passe aisément pour une merveille de la vie animale.
BACHELARD, Poét. espace, 1957, p.93.
P. anal.
Nid d'aigle, de vautour. Construction en un endroit escarpé et d'accès difficile. Dans le moyen âge, en Italie, sur le Rhin, en France, les villes étaient des nids d'aigle sur la pointe des rocs inaccessibles (LAMART., Voy. Orient, t.1, 1835, p.121).
Nid de corbeau, de pie. Poste d'observation, situé en haut du mât avant de certains navires, où se poste l'homme de vigie. Quant à l'étymologie du nom nid de pie, je pense qu'il ne peut y en avoir d'autre que la suivante, dans ce langage maritime si pittoresque et si plein d'images de toutes les nations. Ce lieu est le poste de l'ice-master, qui, à chaque instant, prévient en bas de ce qu'il aperçoit, ou commande la manoeuvre. Ce babillage a lieu à chaque instant, et quelque bel esprit de gaillard d'avant, ennuyé de ces ordres perpétuels, s'en sera vengé par ce surnom (J.-R. BELLOT, Journ. d'un voy. aux mers polaires, 3 juill. 1851, p.44 ds QUEM. DDL t.4).
Loc. verb.
Prendre l'oiseau, qqn au nid. Surprendre quelqu'un chez lui au moment où il ne s'y attend pas (notamment dans le cadre d'une opération de police). J'espère bien que vous allez prendre le joli monsieur au nid! Pour cela, je ne vous cache pas qu'il faudra que vos agents disposent d'une astuce sans égale (G. LEROUX, Roul. tsar, 1912, p.76).
Pondre au nid de qqn (vieilli). Avoir des relations sexuelles avec la femme d'un autre. (Dict. XIXe et XXe s.).
Trouver le nid vide, ne plus trouver que le nid. Ne pas trouver quelqu'un là où il devrait se trouver (notamment dans le cadre d'une opération de police) (Dict. XIXe et XXe s.).
Tenir, trouver la pie au nid. Tenir, trouver exactement ce que l'on cherchait. Je commence à croire (...) que nous tenons véritablement la pie au nid (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p.163). Je croyais avoir trouvé la pie au nid: train de maison honorable (...) toutes les conditions du confort et de la sécurité (AUGIER, Contagion, 1866, V, p.426).
Proverbe. Petit à petit l'oiseau fait son nid.
2. P. anal.
a) Abri où logent différents animaux et insectes. Nid d'abeilles, d'écureuil, de fourmis (fourmilière), de guêpes (guêpier), de serpents, de termites (termitière), de vipères. Ils avaient bouleversé (...) ces nids d'insectes à dos plats qui grouillent entre les racines moussues des tilleuls (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p.865).
P. anal. Nid à rats. Logement exigu et misérable. Madame d'Espard est une femme maladive, nerveuse, délicate, qui se trouverait mal dans votre nid à rats (BALZAC, Interd., 1836, p.143).
b) Habitation douillette et intime. Nid d'amoureux. Il n'y a pas de nid plus coquet, plus élégant. Toute la chambre est tendue de perse blanche et bleue, d'un bleu léger, d'une fraîcheur exquise (TAINE, Notes Paris, 1867, p.83). Tu vas t'endormir avec mes lèvres sur ton front, dis, comme nous faisions autrefois, tu te souviens? dans notre petit nid de la rue d'Auteuil (H. BATAILLE, Maman Colibri, 1904, III, 9, p.26).
3. P. méton. Contenu d'un nid. Synon. nichée. Nids profonds qu'avril met en émoi (HUGO, Contempl., t.2, 1856, p.175).
B. —1. Endroit où se trouvent groupés plusieurs choses qui offrent un intérêt. Nid de champignons. D'après les noms des acquéreurs [des terres], je mettrais ma main au feu que je vas trouver par là le nid aux écus (SAND, F. le Champi, 1848, p.141).
GÉOL. Petite accumulation isolée, notamment de minerai. L'or se recueille plus spécialement dans les couches argileuses et dans l'interstice des roches ardoisiennes. Là, sont les nids à pépites (VERNE, Enf. cap. Grant, t.2, 1868, p.151).
2. Souvent péj. Endroit où se trouvent groupés des individus ou des choses que l'on a lieu de redouter. Synon. repaire. Dénoncer les couvents comme des nids d'assassins et de traîtres (CAMUS, Actuelles I, 1947, p.135).
En partic. Petit groupe isolé de combattants équipés d'armes automatiques. La vague d'assaut, balayée par les trois nids de mitrailleuses, laissa son feston de tués, et reflua (MALRAUX, Espoir, 1937, p.455). Culbutant sur leur route les éléments ennemis qui, déjà, envahissent le terrain, (...) ils combattent aux abords et à l'intérieur de la localité, réduisant maints nids de résistance (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p.31).
C. —Circonstance, lieu qui favorise le développement d'idées ou de phénomènes. Cette petite Cour est un nid d'intrigues (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t.6, 1852, p.289).
Péj. Source d'ennuis, de contestations dans une affaire. Nid à chicane, à procès. (Dict. XIXe et XXe s.).
REM. Nidulaire, subst. fém., bot., vx. ,,Genre de champignons gastéromycètes`` (BOUILLET 1859).
Prononc. et Orth.:[ni]. Homon. ni, formes du verbe nier. Att. ds Ac. dep. 1694. Nid d'abeilles. Ac. 1935: nids d'abeille; ROB.: nids d'abeilles ,,garniture, broderie`` mais plus loin ,,serviettes de toilette en nid(s) d'abeilles``; Lar. Lang. fr.: un nid-d'abeilles, plur. des nids-d'abeilles. Nid d'hirondelle. Ac. dep. 1878: nid d'hirondelle; ROB. au plur.: nids d'hirondelle (selon la règle qui veut que dans les comp. nom + prép. + nom, seul le 1er terme varie, v. GAK. 1976, p.270); Lar. Lang. fr. un nid-d'hirondelle, plur. des nids-d'hirondelle; TLF, s.v. hirondelle 2 ex. au plur. des nids d'hirondelles. Nid de poule. ROB.: nid de poules; Lar. Lang. fr.: un nid-de-poule, plur. des nids-de-poule; propr. CATACH.-GOLF. Orth. Lexicogr. Mots comp. 1981, p.282: un nid de poule, plur. des nids de poule. Étymol. et Hist. 1. 1155 plur. niz «abri de formes variables construit par les oiseaux» (WACE, Brut, 9431 ds T.-L.); 1704 pondre au nid d'autrui (Trév.); ca 1560 ne trouver que le nid (Mém. de du Bell., I, X, fol. 302 ds LA CURNE); 1935 trouver le nid vide (Ac.); 2. 1551 «abri que s'aménagent certains petits mammifères» nid de souriz (ANEAU, Quintil, p.183 ds HUG.); 1680 nid à rats «petit logement misérable» (RICH.); 3. 1804 «le contenu du nid, la nichée» (DELILLE, En., XII ds LITTRÉ); 4. ca 1500 «habitation de l'homme dans son aspect d'intimité» (PHILIPPE DE COMMYNES, Mémoires, éd. J. Calmette, t.III, p.33); 5. 1174 «endroit où l'on se réfugie» (GUERNES DE PONT-STE-MAXENCE, St Thomas, 3680 ds T.-L.); 6. 1552 «milieu, circonstances, favorables à l'éclosion de quelque chose» (RONSARD, Amours, éd. P. Laumonier, t.4, p.105); 7. 1868 géol. (LITTRÉ). Du lat. nidus «nid d'oiseau», «la nichée»; la forme nid, graphie étymologique, apparaît en 1480 [ms. début XVIe s.] ds JEAN MOLINET, Mistere de St Quentin, éd. H. Chatelain, 10441. Fréq. abs. littér.:2093. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 2945, b) 5374; XXe s.: a) 2254, b) 2152.

nid [ni] n. m.
ÉTYM. XVe; ni, v. 1155; du lat. nidus.
1 Abri que les oiseaux se construisent avec des matériaux divers (brindilles, branches, duvet, mousse, terre…), pour y pondre, couver leurs œufs et élever leurs petits. || Instinct (cit. 16) qui pousse l'oiseau à bâtir (cit. 2) un nid. Nicher, nidifier; nidification. || Architecture des nids. || La forme des nids est très variable selon les espèces. || Nids des passereaux, en forme de petite corbeille circulaire. || Renard qui gobe les œufs dans les nids (→ Couvée, cit. 3). || Nid d'alouette (cit. 2), de courlis (cit. 2), d'hirondelle (cit. 4). || Nid de l'albatros (→ Incubation, cit. 2), du goéland (cit. 1), de la huppe (cit. 1). || Faucon aux aguets (cit. 2) dans son nid. || Oiseau qui ne sort pas encore du nid. Niais. || Nid d'aigle. Aire (→ Lambeau, cit. 7). || Ôter du nid. Dénicher.Mettre un nichet dans un nid préparé pour faire couver les poules. Couvoir.
1 Une admirable Providence se fait remarquer dans les nids des oiseaux. On ne peut contempler sans être attendri cette bonté divine qui donne l'industrie au faible, et la prévoyance à l'insouciant. Aussitôt que les arbres ont développé leurs fleurs, mille ouvriers commencent leurs travaux. Ceux-ci portent de longues pailles dans le trou d'un vieux mur, ceux-là maçonnent des bâtiments aux fenêtres d'une église; d'autres dérobent un crin à une cavale, ou le brin de laine que la brebis a laissé suspendu à la ronce. Il y a des bûcherons qui croisent des branches dans la cime d'un arbre; il y a des filandières qui recueillent la soie sur un chardon. Mille palais s'élèvent, et chaque palais est un nid; chaque nid voit des métamorphoses charmantes : un œuf brillant, ensuite un petit couvert de duvet.
Chateaubriand, le Génie du christianisme, I, V, VI.
2 (…) l'aigle regagnait son nid, creusé dans les anfractuosités de la roche.
Lautréamont, les Chants de Maldoror, III.
3 Le nid de l'oiseau, dans sa forme la plus simple, est bien modeste : une dépression à la surface du sol, comme celle que creuse le Vanneau Huppé (…) Le Tisserin construit un nid en forme de bas suspendu par l'extrémité du pied aux branches inclinées sur les rivières ou les lacs, le talon élargi pour loger la couvée et la jambe étirée en un long couloir qui débouche au-dessus de l'eau. C'est encore un Tisserin qui édifie le plus étonnant ensemble architectural que produise l'oiseau : un toit de chaume, étalé entre les branches d'arbre comme un énorme champignon, et qui peut abriter jusqu'à deux ou trois cents familles, chacune pourvue de son appartement.
Jacques Delamain, in les Jours et les Nuits des oiseaux.
Par métaphore. Nid d'aigle ou (moins cour.), nid de vautour : construction, château, etc., en un lieu élevé, escarpé, presque inaccessible.
4 (…) Gaïffer, qu'on appelle aussi Jorge,
Fait creuser un fossé large et profond autour
De son donjon, palais de roi, nid de vautour,
Forteresse où ce duc, voisin de la tempête
Habite, avec le cri des aigles sur sa tête.
Hugo, la Légende des siècles, XXI, Gaïffer-Jorge.
Spécialt. || Nid d'hirondelle. Hirondelle.
(V. 1900). || Nid de poule : petite dépression dans une chaussée.
(1851). Mar. || Nid de pie : « poste d'observation placé assez haut sur le mât avant de certains navires » (Gruss). Var. : nid de corneille.
4.1 Jean Cornbutte installa aussi, au sommet du grand mât, « un nid de corneilles, » sorte de tonneau défoncé par un bout, dans lequel se tint constamment une vigie pour observer les plaines de glace.
J. Verne, Un hivernage dans les glaces, p. 249.
(1786). Anat. || Nid de pigeon : creux formé par les ailes de la valvule du cervelet.
(1694). || Nid d'oiseau : orchidée (neottia); fougère (asplenia).
REM. Ces syntagmes (comme ci-dessous : nids d'abeille, nid d'ange) sont parfois écrits avec des traits d'union, et considérés comme des mots. Au pluriel : des nids-de-poule, des nids-de-pie…
Loc. (Fig.). Pondre au nid de qqn ( Adultère). — ☑ Prendre, trouver l'oiseau au nid : surprendre qqn chez lui ou dans une circonstance, un moment où il ne s'y attend pas. — ☑ Prendre, trouver la pie au nid.
5 Voyez sa coiffure ! est-elle dérangée ? À entendre Victorin, vous auriez pu surprendre deux tourtereaux au nid.
Balzac, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 472.
Trouver le nid vide (et l'oiseau envolé), ne plus trouver que le nid, ne pas trouver qqn à l'endroit où on le cherche et où il devrait être. Spécialt. Constater la fuite d'un malfaiteur.
Prov. Petit à petit, l'oiseau fait son nid : les choses se font, s'élaborent progressivement.
2 Abri que se ménagent, se construisent certains animaux. || Nid d'écureuil (→ Bas, cit. 77). || Nid de souris.Nid de chenilles ( Chenillère), de frelons (→ Bourdonner, cit. 5), de fourmis ( Fourmilière), de guêpes ( Guêpier), de termites ( Termitière)…
6 Au plafond très bas étaient pendues d'interminables rangées de poches en toile, gonflées toutes par un contenu lourd, ayant l'air de ces nids que les araignées accrochent aux murailles (…)
Loti, Mon frère Yves, XXVIII.
(1680). Fig. et fam. Nid à rats : logement exigu et mal tenu.
3 a || Nid d'abeilles : garniture, broderie en forme d'alvéoles de ruche. || Robe de bébé agrémentée de nids d'abeilles.Tissu d'armure spéciale dessinant des alvéoles carrés. || Serviettes de toilette en nid(s) d'abeilles (→ Gris, cit. 6). Au pluriel : des nids(-)d'abeilles.
(1903, Rev. gén. des sc. no 18, p. 942). Techn. || Radiateur à nid(s) d'abeilles : radiateur d'automobile présentant l'aspect des rayons d'une ruche.
Par ext. Caractérise un matériau dont la structure cellulaire rappelle celle d'un rayon de miel.
b || Nid d'ange : long manteau, en forme de sac, pour habiller les bébés.
6.1 (…) un bébé en pleurs qui se tortillait dans un nid d'ange à fermeture éclair.
Hervé Bazin, les Bienheureux de la désolation, p. 231.
4 Par métonymie. Contenu du nid, occupants d'un nid. Nichée, nitée (→ Accoutumer, cit. 3).
7 (…) la feuillée étincelante et verte
Où les nids amoureux, palpitants, l'aile ouverte,
À la cime des bois chantent à plein gosier
Leconte de Lisle, Poèmes tragiques, « Dans le ciel clair ».
5 Par métaphore. Logis de l'homme considéré surtout sous son aspect d'intimité, de confort. Habitation, logement, retraite. || Un nid douillet, un vrai nid d'amoureux.
8 Pour qu'on se plaise quelque part, il faut qu'on y vive depuis longtemps. Ce n'est pas en un jour qu'on échauffe son nid et qu'on s'y trouve bien.
Flaubert, Correspondance, 77, fin avr. 1843.
9 Mais la belle saison, la saison du bonheur, pour un homme de rêverie et de méditation (…) c'est l'hiver (…) Son nid en sera plus chaud, plus doux, plus aimé : les bougies allumées à quatre heures, un bon foyer (…)
Baudelaire, les Paradis artificiels, « Mangeur d'opium », IV.
6 Fig. Nid de… : endroit où se trouvent étroitement rassemblées plusieurs personnes ou plusieurs choses qu'on a lieu de redouter. Repaire. || Nid de brigands. || Nid de vipères (→ Haine, cit. 16).Nid de mitrailleuses. || Nid de résistance : petit groupe d'infanterie isolé, disposant d'armes automatiques. || Attaquer, détruire un nid de mitrailleuses. || Réduire un nid de résistance.
10 (…) il avait pitié d'un crapaud, mais il écrasait une vipère. Or, c'était dans un trou de vipères que son regard venait de plonger; c'était un nid de monstres qu'il avait sous les yeux.
Hugo, les Misérables, III, VIII, XIII.
7 Littér. Milieu, circonstances, terrain où peuvent éclore et se développer certaines vocations, certaines idées, certains phénomènes… || « Cette France qui est un grand nid de soldats » (→ Éclore, cit. 8, Chateaubriand).
11 (…) nos codes sont encore un nid d'injustices (…)
France, les Opinions de J. Coignard, Œ., t. VIII, p. 328.
Péj. Ce qui peut entraîner des conséquences fâcheuses. || Cette affaire-là n'est qu'un nid à procès, à chicane…
DÉR. et COMP. Nitée. Nidicole, nidifuge.
HOM. Ni, formes du v. nier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • nid — nid …   Dictionnaire des rimes

  • nid — NID. s. m. (le d ne se prononce point.) Espece de petit logement que les oiseaux se font pour y pondre, & pour y faire esclorre leurs petits, & les y eslever. On appelle Aire, Le nid d une Aigle & des autres oiseaux de proye. Nid de pie. nid de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • nid — d oiseau, m. Nidus, Domus auium, Cunabula. Un petit nid, Nidulus. Faire un nid, Nidificare, Nidulari. Prendre du nid, Nido detrahere. Transposer ou transporter son nid, Nidum migrare …   Thresor de la langue françoyse

  • NID — may refer to: Nīþ, a social stigma implying the loss of honour in historical Germanic society acronym NID National Institute of Design, a design school in Ahmedabad, India National Institute of Design, Gandhinagar, a design school in Gandhinagar …   Wikipedia

  • nid — sb., det (had, misundelse); nid og nag …   Dansk ordbog

  • NID — puede referirse a: Neumonía Intersticial Descamativa Número de Identificación del Documento Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través de …   Wikipedia Español

  • Nid — Nid, Spottlied Altnordischer Literatur, s.d. f) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • NID — 1. Abreviatura de neumonía intersticial descamativa. 2. Siglas de National Institute for the Deaf. Diccionario Mosby Medicina, Enfermería y Ciencias de la Salud, Ediciones Hancourt, S.A. 1999 …   Diccionario médico

  • nid — (süddeutsch und schweizerisch mundartlich für unterhalb) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • nid|i|fy — «NIHD uh fy», intransitive verb, fied, fy|ing. to build a nest or nests. ╂[< Latin nīdificāre; see etym. under nidificate (Cf. ↑nidificate)] …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.